Front-end et back-end : quelles sont les différences ?

1 juin 2022

Développement front-end et back-end : quelles sont les différences ?

 

Il existe deux domaines de spécialisation dans le développement web : le développement front-end et le développement back end. Le développeur front-end gère tout ce qui touche au visuel, tandis que le développeur back-end travaille en arrière-plan. Ces deux métiers diffèrent par de nombreux points, mais sont complémentaires. Ils interagissent pour rendre un site web fonctionnel et attractif.

Qu’est-ce que le développement front-end ?

Il s’agit de la programmation de tous les éléments que l’utilisateur voit sur les sites web et les applications web. Le front développeur se spécialise dans le développement web au niveau du client. Son travail consiste à placer des éléments graphiques qui serviront de repère à l’utilisateur final sur l’interface. Ainsi, sa prise en main sera facilitée. C’est au développeur front-end que revient la création des animations, des interactions, du responsive design, etc. 

Les développeurs front-end doivent collaborer avec un expert UX, un webdesigner et un concepteur de sites web pour mettre sur pied un projet esthétique et pratique à la fois. Ceux-ci doivent savoir combiner les différents éléments d’un site web afin de fournir un livrable dynamique et ergonomique. Ils travailleront conjointement avec les développeurs back end qui rendent les données du serveur faciles d’accès. 

Pour exceller dans son travail, les compétences d’un développeur front-end doivent inclure :

  • Un excellent sens visuel ;
  • Une grande créativité ;
  • Des compétences accrues en communication écrite et verbale ;
  • Un sens aigu du travail en équipe.

 

Les langages et frameworks front-end

Les compétences d’un développeur front back sont variées. Son métier lui impose de maîtriser trois langages programmation. Les langages HTML, CSS et JavaScript en sont de bons exemples. Ceux-ci lui sont dispensés lors d’une formation en web développement. 

HTML

Il s’agit d’un langage de balisage qui est très répandu pour créer et donner du sens à un contenu web. Il favorise l’affichage de ce contenu sur un navigateur. Ce langage permet de déterminer les couleurs, les polices, les titres, les images/vidéos et les titres/tables de données. 

CSS

Ce type de langage front-end complète les actions du langage HTML. Il permet l’organisation de la présentation du site. On fait appel à lui pour mettre en avant le style du contenu de la plateforme : polices, mise en page, couleurs… C’est un indicateur important de l’expérience utilisateur. 

JavaScript

Ce langage de programmation permet d’implémenter des éléments complexes sur une page web. Il met à jour le contenu de la page web d’une manière dynamique en contrôlant le multimédia, les images… 

Les frameworks, qui sont des squelettes de code pré-écrit, aident les développeurs web à réduire leurs charges de travail. L’utilisation d’un framework permet aux développeurs web front-end de gérer les coûts de conception du site et leur fournit un meilleur gain de temps et de sécurité. Les frameworks les plus utilisés sont : 

  • jQuery ;
  • Bootstrap ;
  • AngularJS ;
  • Semantic UI ;
  • Pure ;
  • React.js ;
  • Backbone ;
  • Foundation.

Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive.

Qu’est-ce que le développement back-end ?

Une belle interface ne sert à rien si une équipe de développement back-end n’intervient pas sur l’application et le serveur du site web ainsi que sur celui de l’application mobile. Même si le développeur back-end agit en coulisse et qu’il est invisible pour l’utilisateur final, sans son travail, l’application ne verra pas le jour. Ce développeur web va travailler sur quelques piliers principaux :

  • La base de données (mise en place de tableaux qui stocke les données nécessaires au fonctionnement de l’appli) ;
  • L’application web ;
  • Le serveur d’hébergement (c’est le disque dur qui conserve l’application) ;
  • La conformité aux politiques de sécurité et d’accessibilité.

Pour maintenir les sites web, les développeurs web back end doivent interagir avec les développeurs front-end. Leur collaboration permet d’obtenir un livrable fluide et facile d’utilisation aux clients.

Les langages et frameworks back-end

 

Les outils utilisés par le développeur web back-end diffèrent de ceux à disposition du développeur front-end. On peut noter la présence de JavaScript et l’absence des langages de programmation HTML et CSS. Le plus souvent, le développement web back end se sert de :

  • Ruby : il est largement utilisé pour le développement de pages web, d’appli web et de base de données.
  • PHP : c’est un langage de script côté serveur.
  • Python : il s’agit d’un langage de programmation puissant et facile à apprendre. Il est idéal pour parfaire l’écriture de scripts et pour développer des applications. 
  • Java : on le reconnaît sous le nom de loosely coupked programming language (langage de programmation à couplage lâche). Il peut être exécuté sur toutes les plateformes compatibles avec ce langage. 

Python reste en tête de liste pour plusieurs raisons : sa démocratisation et sa facilité pour l’automatisation, entre autres.

Afin de limiter les coûts et pour une question de rentabilité et de rapidité, les développeurs web back-end utilisent des frameworks comme :

Il serait impossible d’accéder aux fonctions comme le défilement infini sans ces frameworks. 

Quels liens entre le développement back-end et le front-end ?

Le développeur front-end et le développeur back-end ont un rôle déterminant à jouer dans la mise en place et la concrétisation d’un projet digital. Leurs actions se complètent. L’un ne va pas sans l’autre. 

Tous les deux écrivent du code dans de nombreux types de langages de programmation. Ils font également usage des outils identiques tels que les librairies et les frameworks pour optimiser leur travail. Le front-end et le back-end concourent pour le même objectif : produire une application, un site web ou un logiciel fonctionnel. 

Le développeur front-end effectue un travail en amont sur la partie visible et interactive qui permettra à l’utilisateur d’interagir avec une fenêtre. Le développeur back-end prend ensuite le relais. Ces deux spécialistes travaillent en étroite collaboration pour mener à terme un projet web. Ils agissent de visu pour améliorer les aspects visuel et ergonomique d’un site web.

En outre, sachez que le développeur full stack peut s’attaquer à la fois sur la partie back-end et front-end. Il porte plusieurs casquettes et est très recherché par les entreprises et les cabinets de recrutement digital

L'auteur Florian Grandvallet

Co-Founder

Florian Grandvallet
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation