Flutter : pourquoi faut-il l’utiliser ?

30 novembre 2022

Le marché des applications mobiles est en progression constante depuis plusieurs années, à ce titre, il est intéressant pour les spécialistes du numérique de trouver des solutions de développement rapides et peu coûteuses. Si vous suivez de près ou de loin l’actualité des nouvelles technologies de développement, vous avez dû entendre parler de Flutter, le framework de développement créé par Google.

En effet, nombreuses sont les entreprises qui communiquent sur leur nouvelle application en mettant en avant cette solution et ses avantages. Si vous n’êtes pas encore convaincu par l’efficacité de ce framework pour le moment, nous vous expliquons pourquoi il faut l’utiliser pour le développement de vos applications.

Flutter, c’est quoi ?

Flutter est un SDK open-source créé par Google permettant de réaliser des applications cross-platform avec une unique base de code en langage Dart. Malgré la jeunesse du projet (Google a publié la première version stable en 2018), le framework dispose de suffisamment de packages et de librairies pour vous permettre de développer une application nécessitant des fonctionnalités natives.

Car c’est là que réside le principal avantage de ce framework. Auparavant, pour qu’une application soit disponible à la fois sur Google Play et sur l’Apple Store, il fallait développer et maintenir deux codes natifs. Il était donc nécessaire de maîtriser deux langages de programmation différents (Java ou Kotlin pour Androïd et xCode, Swift ou Objective-C pour iOs). Cette solution vous permet de concevoir une application disponible sur l’ensemble des principaux appareils du marché avec un code unique. Le framework permet également de créer des Progressive Web App (PWA).

Comment fonctionne Flutter ?

Le langage de programmation utilisé

Ce framework de développement se base sur le langage de programmation Dart. Google a développé ce langage avec pour objectif d’en faire le successeur du JavaScript classique. Il possède donc les mêmes caractéristiques de développement front que ce dernier et peut s’exécuter directement sur un navigateur.

Dart est un langage de programmation avec un apprentissage relativement aisée même pour des développeurs débutants pour peu qu’ils soient à l’aise avec la programmation objet. Au niveau de la syntaxe, Dart peut rappeler d’autres langages comme Java, TypeScript ou C#.

Dart supporte la compilation JIT (Just-in-Time) qui est utilisée pendant la phase de développement pour permettre du hot reload et vérifier ainsi son travail en temps réel. C’est un gain de temps significatif pour le développement, car les modifications de code sont déployées instantanément sans compiler l’intégralité du projet.

La compilation AOT (Ahead-of-Time) est utilisée pour le déploiement sur les stores. L’application ainsi générée est 100 % native, permettant d’accroître ses performances à la fois sur Google Play et sur Apple Store.

Dart est également un langage à garbage collector et est donc très performant pour gérer l’allocation et la suppression des objets en mémoire qui ne sont plus utilisés.

Le moteur

L’équipe de Google, provenant essentiellement du web, s’est appuyé sur Skia, un moteur qui fait partie intégrante du navigateur Chrome. Avec Skia, le moteur codé en C/C++ permet d’offrir des performances optimales et d’avoir ses propres composants UI.

L’utilisation généralisée des widgets

Si dans le langage Java, tout n’est que pointeur, on pourrait affirmer qu’avec Flutter, tout n’est que widget. Le SDK offre en effet une grande variété de widgets (plus d’une centaine), chacun ayant une fonctionnalité bien précise.

L’interface utilisateur est un ensemble de widget qui peuvent interagir entre eux grâce à des fonctions intégrées. Il est ainsi possible de combiner des widgets entre eux pour en créer de nouveaux. Par exemple, le Widget Text ne sait pas gérer son emplacement à l’écran, il faut pour cela un autre widget dédié à cette tâche.

Les widgets fournis avec le SDK sont conformes aux exigences de design imposées par les différents stores et permettent de développer des vues uniformes sur iOs et Android. Vous pouvez également développer vos propres widgets ou compter sur les nombreuses sources mises à disposition par une communauté toujours plus nombreuse.

Commencer à développer

Il convient dans un premier temps de télécharger le SDK sur le site officiel du projet. Vous pouvez ensuite utiliser l’IDE de votre choix pour écrire votre code source. Bien que Google recommande l’installation de l’Android Studio, il est possible de se tourner vers des solutions plus légères comme VSCode qui possède des plugins dédiés Dart.

Des thèmes accompagnent également le SDK, ce qui permet de commencer à développer rapidement les applications sans connaissance approfondie de l’intégration ou du CSS.

Quels sont les avantages de Flutter ?

Vous aurez compris que les avantages de cette solution sont nombreux. Découvrez ci-dessous les principales bonnes raisons d’utiliser ce framework.

Facilité et rapidité du développement

Tout a été conçu pour faciliter le travail des développeurs. L’apprentissage du langage Dart est particulièrement abordable même pour un débutant. Le fonctionnement en widget offre de nombreuses opportunités et des bibliothèques complètes d’éléments UI accélèrent le travail sur le rendu front.

La fonction de rechargement à chaud (compilation AOT) qui permet au développeur de vérifier ses modifications en temps réel est un gain de temps non négligeable dans la conduite du projet.

Rentabilité des projets

Flutter répond aux exigences aussi bien des petites ou moyennes entreprises que des multinationales. Le framework apporte une augmentation de la rentabilité des projets de conception d’application. Il accélère le développement, mais également les phases de recette et de déploiement sur les différents stores. Il s’agit donc d’une solution moins coûteuse pour les entreprises de toutes tailles.

Cross-platform

Cette solution permet non seulement de gagner du temps sur la conception d’applications multi-plateformes en développant un code unique pour l’ensemble des stores, mais il offre également une qualité graphique proche des applications Java ou Objective-C.

Le SDK possède toutes les fonctionnalités des plateformes natives et la bibliothèque open-source Skia permet d’utiliser des visuels cohérents avec Google Play ou l’Apple Store.

Performances quasi-natives

Le langage Dart est compilé en code de machine qui est rapidement interprété par l’appareil qu’il soit sous Androïd ou iOs. Cette mécanique garantit la fluidité, la rapidité et des performances proches des applications natives.

Sécurité

En développant le framework, Google a pris en compte l’ensemble des problèmes de sécurité des applications : attaque par injection, vulnérabilité de l’authentification ou les fuites de données.

L'auteur Florian Grandvallet

Co-Founder

Florian Grandvallet
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation