Le Cloud Computing , une force puissante

6 avril 2020

Face à la demande des entreprises modernes à cause de la crise actuelle, permettant à des millions de personnes de travailler à distance, il est difficile d’imaginer un monde sans technologie cloud

La compétition pour le leadership dans le domaine du cloud computing est une course féroce à trois : AWS vs. Azure vs. Google Cloud.

Il est clair que pour l’infrastructure en tant que service (IaaS) et la plateforme en tant que service (PaaS), Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud Platform (GCP) occupent une position dominante parmi les nombreuses entreprises de cloud computing.

Amazon est particulièrement dominant. Selon un rapport de 2020 du Synergy Research Group, la croissance d’Amazon a continué et a maintenu sa part de 33 % du marché mondial.

Parallèlement, Microsoft est particulièrement fort dans le domaine du SaaS, tandis que Google Cloud, avec sa force en matière d’intelligence artificielle, est positionné pour une croissance agressive à mesure que le marché de l’IA se développe.

Easy Partner va vous parler aujourd’hui de ces géants de l’infrastructure et du cloud , face à la crise actuelle ainsi que de leurs outils.

Amazon Web Services (AWS)

La plus grande force d’Amazon est sa domination du marché du cloud public.

Sa popularité s’explique sans doute en partie par l’ampleur de ses activités. AWS dispose d’un éventail de services disponibles énorme et croissant, ainsi que du réseau le plus complet de centres de données mondiaux. AWS est le fournisseur le plus mature, prêt pour les entreprises, avec les capacités les plus profondes pour gérer un grand nombre d’utilisateurs et de ressources

La grande faiblesse d’Amazon est liée au coût. Alors qu’AWS baisse régulièrement ses prix, de nombreuses entreprises ont du mal à comprendre la structure des coûts de l’entreprise et à gérer ces coûts efficacement lorsqu’elles doivent gérer un volume important de charges de travail sur le service.

En général, cependant, ces inconvénients sont plus que compensés par les points forts d’Amazon, et des entreprises de toutes tailles continuent à utiliser AWS .

 

 

Microsoft Azure

Microsoft est arrivé tardivement sur le marché du cloud mais s’est donné un coup de pouce en prenant essentiellement ses logiciels sur site – Windows Server, Office, SQL Server, Sharepoint, Dynamics Active Directory, .Net, et d’autres – et en les réorientant vers le cloud.

Une des principales raisons du succès d’Azure : de nombreuses entreprises déploient Windows et d’autres logiciels Microsoft.

Comme Azure est étroitement intégré à ces autres applications, les entreprises qui utilisent beaucoup de logiciels Microsoft trouve souvent qu’il est également judicieux pour elles d’utiliser Azure.

Cela permet de fidéliser les clients existants de Microsoft. De plus, si vous êtes déjà client de Microsoft, attendez-vous à bénéficier de remises importantes sur les contrats de service.

Du côté des points faibles, malgré que Microsoft Azure soit une plateforme prête à l’emploi, l’expérience du service n’est pas aussi bonne qu’attendu étant donné l’expérience de Microsoft.

Des problèmes de support technique, de documentation mais aussi de formation sont les plus gros points noirs.

Google Cloud

Pour finir, parlons de Google cloud, dernier du trio à s’être mis sur le marché du cloud

Ce qui est le plus intéressants chez Google est son offre en matière de conteneurs qui est très forte, puisque Google a développé la norme Kubernetes que proposent aujourd’hui AWS et Azure.

GCP est spécialisé dans les offres de calcul intensif comme la Big Data, l’analyse et l’apprentissage automatique.

Il offre également une échelle aux niveaux des ressources et un équilibrage des charges car Google connaît les centres de données et a un temps de réponse rapide.

En revanche, Google occupe le troisième rang en termes de part de marché parce qu’il n’offre pas autant de services et de fonctionnalités différents qu’AWS et Azure.

Il n’a pas non plus autant de centres de données mondiaux que AWS ou Azure, bien qu’il se développe rapidement.

Conclusion

Avec l’apparition des restrictions créées par COVID-19, de plus en plus d’entreprises reconnaissent la valeur incontestable du cloud.

Encore plus en cette période de crise, où les entreprises ont besoin de solutions qu’elles peuvent mettre en œuvre et tester rapidement

Toutefois, de nombreux fournisseurs de services cloud contribuent à la lutte contre le Covid-19 de diverses manières

Des services tels que Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud nous ont permis de poursuivre notre vie numérique grâce à des applications telles que Zoom Video ou encore Slack.

A lire également :

 

Vous êtes à la recherche d’un job en tant que développeur #cloud ? Découvrez nos dernières offres !

L'auteur Laura Peignard

Growth Hacker

Laura Peignard
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation