Recrutement et Carrières

🎮 Comment les jeux influencent-ils notre vie active ?

13 juillet 2021

Que vous ayez fait vos premiers pas sur Mario 64 ou PokĂ©mon, au cĂ´tĂ© de votre grand frère ou grande sĹ“ur, que vous ayez jouĂ© jusque tard le soir Ă  des jeux en ligne avec vos amis, vous avez dĂ» cĂ´toyer le jeu vidĂ©o au moins une fois dans votre jeunesse. L’univers du gaming fait partie intĂ©grante de l’univers des enfants, et les accompagne en gĂ©nĂ©ral jusqu’à l’âge adulte sous diverses formes. Pour cause, le marchĂ© du jeux vidĂ©o reprĂ©sentent 180 milliards de dollars en 2020 (chiffre mondial) avec une croissance de 10 Ă  20% par an depuis 5 ans et dans les annĂ©es qui suivent. Chaque jour, de nombreux joueurs amateurs s’ajoutent Ă  l’aventure du jeu, et ils ont la possibilitĂ© de transfĂ©rer leurs compĂ©tences acquises dans divers domaines de la vie rĂ©elle.

Il est remarquable que les préjugés envers les joueurs disparaissent peu à peu. En effet, beaucoup de recruteurs prennent en compte ce facteur dans leur processus de recrutement du personnel pour des postes de grande importance. Pour quelle raison ? Des experts en ressources humaines assurent que de nombreuses compétences sociales de joueurs peuvent être facilement transférées au contexte professionnel.

 

Quelle est la relation entre jeux vidéo et vie active ?

Bien que cela soit difficile Ă  croire, il est possible d’obtenir un apprentissage empirique avec les jeux vidĂ©o. Cela permet de laisser de cĂ´tĂ© toutes les croyances limitantes qui affirment que tous les jeux vidĂ©o ne procurent que de l’amusement. Prenons les jeux comme Tomb Raider ou Uncharted, en y jouant vous avez du rĂ©soudre des Ă©nigmes, rĂ©flĂ©chir, comprendre le fonctionnement de tel ou tel mĂ©canisme. Et plus vous y jouiez, plus vous compreniez le processus et plus votre rĂ©flexion s’est accĂ©lĂ©rĂ©e.

 

En effet, il a Ă©tĂ© prouvĂ© que certains jeux aident Ă  dĂ©velopper et potentialiser diverses compĂ©tences qui sont fondamentales dans la « vie rĂ©elle » :  crĂ©ativitĂ©, multitasking, prise de dĂ©cision dans une situation tendue, esprit d’équipe, anglais… Les avantages et apprentissages sont nombreux et ont des bĂ©nĂ©fices dans des sphères importantes de notre vie telles que les carrières professionnelles et les relations personnelles.

Un enfant qui passe des heures Ă  jouer Ă  Minecraft ou Fortnite, sera beaucoup plus prĂ©parĂ© pour travailler en Ă©quipe, puisqu’il est capable de dĂ©velopper des compĂ©tences de leadership claires en jouant.

Outre le travail d’équipe, la planification stratégique est un enjeu important pour réussir dans des jeux plus complexes comme Civilization ou Starcraft II. Ce soft-skill peut clairement avoir une application dans un rôle de chef de projet par exemple. « Pour beaucoup de jeux, les utilisateurs sont plus intéressés par le principe et l’histoire, au détriment des graphismes qu’ils jugent moins importants. Cela nourri leur capacité à répondre à un problème, réfléchir de façon complexe au fur et à mesure de l’avancée» nous dit Jean-Baptiste Fleury, anciennement Managing Directeur – Head of Mobile chez Webedia et Maitre de conférences chez Futurae. Jean-Baptiste fait le parallèle entre jeux vidéo et jeux d’échec, avec ce même besoin de prévoir plusieurs coups à l’avance, de comprendre l’implication de chacune de ses actions.

Il s’agit des compĂ©tences diverses qui ne sont pas seulement concentrĂ©es dans le monde du travail, mais sont Ă©galement nĂ©cessaires vis-Ă -vis du dĂ©veloppement dans la vie quotidienne.

On notera aussi le besoin de concentration et la persévérance, nécessaire pour atteindre les différents paliers dans un jeux.

« Je suis tombé dedans quand j’étais tout petit » nous dit Pierre Avisse, Full Stack Engineer chez Marmelapp « j’avais 10 ans quand j’ai commencé à chercher sur Internet comment développer un jeu vidéo. Aujourd’hui, même si je joue moins je continue de creuser et de chercher comment améliorer l’interactivité d’un jeu, comment créer mon monde de A à Z » développant ainsi sa curiosité et favorisant un apprentissage constant.

 

A lire également : 5 formations dans l’univers du jeu vidéo

 

DĂ©tection des troubles

Les études vont même plus loin puisqu’il a été prouvé que le jeux vidéo peut avoir des effets positifs sur des personnes ayant des troubles de l’attention, des personnes dyslexiques et autre dyspraxie. En 2013, une équipe de chercheurs italiens montre que des enfants dyslexiques entrainés sur des jeux vidéo améliorent leur capacité de concentration, d’attention et de temps de réaction améliorant ainsi leur apprentissage de l’écrit et de la lecture. Pas besoin de jeux spécialisés, des jeux d’actions disponibles sur le marché sont tout à fait adaptés.

Des entreprises développent du coup des solutions pour aider à la détection de ces troubles et à leur diminution, comme Croco Digitale par exemple.

 

Le jeu vidéo nourrit la culture pop

L’un des stĂ©rĂ©otypes les plus marquĂ©s vis-Ă -vis des jeux vidĂ©o est l’idĂ©e du joueur comme une personne introvertie et solitaire avec très peu de vie sociale. Mais ce n’est pas tout Ă  fait vrai. Depuis l’arrivĂ©e des premières consoles, jouer a toujours Ă©tĂ© un moyen de socialiser, se retrouver entre amis devant un petit Ă©cran et partager des expĂ©riences, de discuter pop culture et future sorties…

« Pour moi le jeux vidéo nourrit la culture Pop » nous dit Jean-Baptiste Fleury « Star-Wars n’aurait jamais eu cette envergure et cet imaginaire sans Attari, et encore aujourd’hui les pokémons créent des communautés très fortes ».

En parlant avec diverses personnes autour de nous, il est aussi évident que parler de jeux vidéo est un sujet dans les cours de récréation, mais aussi plus tard en soirée. Il est touchant de voir que tous nos interlocuteurs ont partagé avec nous leur premier souvenir de jeux vidéo, les associant à des personnes et des souvenirs forts. « Mon premier jeux vidéo c’était il y a 20 ans, avec mon oncle, le jeu Warhammer 40,000 » nous dit par exemple Pierre.

 

Quelle est l’avenir du jeux vidéo ?

Clairement le jeux vidéo a un bel avenir devant lui.
Que l’on parle de jeux Mobile (qui représentent aujourd’hui 50% du marché global), de cloud-gaming ou de la réalité virtuelle, les possibilités sont immenses et l’avenir radieux.

 

Alors, l’opportunitĂ© de travailler en Ă©quipe et de crĂ©er des expĂ©riences qui puissent ĂŞtre partagĂ©es entre plusieurs joueurs est, sans aucun doute le meilleur moyen de favoriser le travail d’Ă©quipe. On est alors en droit de se dire : « à quand notre prochaine partie » ?

 

L'auteur Morgan Le Louer

Chargé de projet marketing

Morgan Le Louer
Postuler à l'annonce Postuler à toutes les annonces Ingénieur système linux orienté web
Remplissez le formulaire
C'est tout bon

On vous recontact au plus vite !
En attendant, vous pouvez toujours consulter nos autres jobs !

rotate screen

Retourner votre tablette pour une meilleure navigation